• La fibromyalgie, parlons-en...

     

      

     

    Vous avez mal partout ?..... Cela peut-être la fibromyalgie ...

    Cette maladie a longtemps été confondue avec la dépression ou les rhumatismes. Si elle est mieux connue aujourd’hui, l’accès au traitement relève encore du parcours du combattant. La fibromyalgie est une maladie fonctionnelle due à une anomalie du contrôle central de la douleur.

    Chez ces malades, le seuil de perception de celle-ci est abaissé. Autrement dit, ils perçoivent comme pénibles des gestes qui, pour nous, ne le sont pas.

    Les symptômes principaux. Douleurs diffuses dans le dos, points sensibles quand on appuie sur diverses parties du corps (18 points déterminés), troubles du sommeil, sensation d’épuisement … Et pourtant rien, ni la radiographie ni les analyses biologique ne signalent un dérèglement (ces examens sont nécessaires afin d’éliminer d’autres maladies)

    Les traitements. Le diagnostic de la maladie est difficile et long à prononcer : consultations chez plusieurs médecins rhumatologues, endocrinologues, psychiatres… Alors qu’il suffit de rencontrer un généraliste ou un rhumatologue informé pour que le traitement soit efficace.

    Celui-ci comporte 2 volets :

    -          Une partie médicamenteuse.

    -          Une partie liée à l’hygiène de vie.

    La partie médicamenteuse associe les antalgiques classiques (aspirine, paracétamol, anti-inflammatoires) certains antidépresseurs ou antiépileptique à condition que les inconvénients ne soient pas supérieurs aux avantages !

    L’autre partie sont des thérapies qui décontractent les muscles qui se crispent sous l’effet de la douleur : kinésithérapie, balnéothérapie, sophrologie, réflexologie plantaire, massages relaxants, hypnose …

    Il est souvent nécessaire de faire une rééducation à l’effort. Ces patients très douloureux et très fatigués ont perdu l’habitude de l’activité physique … ils s’interdisent beaucoup de choses et du coup, leur vie sociale se rétrécit. L’impact sur les relations de couple et la vie familiale vient encore compliquer le quotidien.

    Au médecin alors de soutenir le malade pour procéder à une reprise d’activités douce : marcher un peu chaque jour, nager quelques brasses …

    L’important, c’est de reprendre confiance en soi et retrouver une vie plus agréable. Nombreux sont les fibromyalgiques  qui ont appris à vivre avec leur maladie.

    Il est évident qu’un recours à un centre antidouleur est utile pour les cas les plus sévères.

    Sources : Dr Eric Serra centre antidouleur   CHU Amiens-Picardie

    Bibliographie : « La fibromyalgie, la douleur au quotidien. »                                  J Branco et F Blotman -  Editions PRIVAT.

     

     
     
  • Le petit garçon et les étoiles de mer...

    Pendant mes dernières vacances, au bord de la mer, un matin en
    arrivant sur la plage, j'ai découvert des milliers d'étoiles
    de mer qui s'étaient échouées dans la nuit.

    J'étais complètement abassourdi par ce spectacle quand je vois un petit garçon au bord de la mer qui prend une étoile de mer entre ses deux doigts et la rejette à la mer.

    Pendant que je m'approche, il continue sa tâche en essayant de lancer les étoiles de mer le plus loin possible dans la mer.

    Arrivé près de lui, je le félicite pour ce qu'il a entrepris mais je lui fais remarquer que c'est une tâche impossible ...

    - Même si tu continues tout le temps à les rejeter, une par une,
    à la mer, compte tenu des milliers et des milliers d'étoiles
    de mer qui se sont échouées, à la fin de la journée, on ne
    verra pas beaucoup la différence sur la plage.

    A ce moment là, le jeune garçon, qui venait de prendre
    délicatement une étoile de mer s'est redressé, il m'a regardé
    droit dans les yeux et avec un grand sourire, il m'a dit :

    - D'accord, peut-être que ça ne changera pas beaucoup de
    choses sur la plage, mais, pour cette étoile de mer-là, ça
    fait une sacrée différence !

    Anonyme